Vendredi 29 juin 5 29 /06 /Juin 05:59

Aprés cette soirée quelques jours ont passé,et j'avais complètement oublié le deal.Un soir mon téléphone sonne.C'était Susan qui me demandait si j'avais trouvé ce qu'elle cherchait.

je lui réponds que dès demain aprés le boulot,je me mets en quête.Le lendemain,à peine rentrée du travail,j'enfile une mini trés courte,et juste un chemisier avec des talons haut. Je prends ma voiture et me dirige vers un quartier ou j'avais repéré un bar à beaufs. Rempli de blaireaux qui refond le monde à grand renfort de tournées de pastis.Je rentre dans le bar,que des hommes... ah si une pocharde est affalée également sur une chaise,qui dort à moitié aprés la demi-bouteille de rouge qu'elle vient de boire. Je fais le tour de la salle du regard et je trouve ce que je cherche devant le comptoir. Ma traversée s'effectue dans un premier temps dans un silence relatif,puis avec quelques sifflets admiratifs,ensuite viennent quelques propositions verbales toutes plus intéressantes les unes que les autres . N'ayant pas de tabouret à coté de mon élu,j'entreprend d'en prendre un à gauche que je ramène jusqu'à lui.

je m'installe sur ce tabouret haut,ce qui a pour conséquence de dévoiler le peu de chose que ma malheureuse petite jupe pouvait cacher . J'ai quand même un pied par terre et l'autre sur le barreau. Mon élu regarde entre mes cuisses avec un regard exorbité. il correspond parfaitement au type d'homme que voulait Susan. Imaginez un peu.

L'homme est un peu dégarni sur le dessus du crâne.Mais il conserve néanmoins des cheveux alentour longs et gras .sa tête est ronde et son front est couvert de sueur. Ses yeux petits et lubriques sont enfoncés dans leurs orbites graisseux. Un nez aviné montre que notre homme ne se laisse pas démonter devant une bouteille (mais pas forcement du bon vin du languedoc...) Les joues ,mal rasées,sont également striées violet . Bien sur une moustache de beauf rend à ce visage sa qualité première . Des lèvres baveuses masquent un menton inexistant.

Nous descendons toujours pour rencontrer un magnifique cou de taureau.,autour duquel une chainette porte une médaille  avec le prénom Jean Michel. Le corps est paré d'un merveilleux T shirt qui a du être bleu à une époque ,mais qui est heureusement mis en valeur par de splendides auréoles de transpiration. Le T shirt possède sur le devant  une intéressante inscription en arc de cercle "VIRIL à consoler"  C'est dommage que l'on ne voit pas trés bien la fin du mot "soler" car il y a des taches du dernier repas de midi ou peut être celui d'hier? 

Le T shirt s'arrête au niveau du nombril parqu'il ne peut pas couvrir le ventre énorme et velu qui s'affale quand même jusqu à mi-cuisse. Il doit mesurer 1m 50 ,mais pèse bien 90 kg . Le pantalon est maintenu par une ceinture ,mais comme le ventre coule dessus on ne la voit pas trés bien.  Des sandales éculées couronnent le tout.

la conversation s'engage bien puisqu'il me dit simplement en pensant sans doute que je suis une pute ,"j'ai pas d'argent"

je lui répond que je cherche seulement quelqu'un de viril pour oublier ma solitude et me faire passer un bon moment.

Cet homme de lettres me dit alors, en enlevant un morceau de son repas de midi coincé entre deux dents"tu tombes bien ,Poulette j'ai tout ce qu'il faut "

je lui propose d'aller dans un endoit plus intime.Pas de problème pour lui bien sûr.Je retraverse le bar,lui derrière reçoit les applaudissements et les quolibets admiratifs d'un joueur de foot qui fait le tour du stade au mondial.

Pour se rendre chez susan,je préfère prendre le bus,n'ayant pas envie qu'il repère ma voiture.

Bon alors à vous maintenant quelques coms d'encouragement, parce que j'avoue que la situation était dure à vivre...

 

Par coralie - Publié dans : récit
Ecrire un commentaire - Voir les 13 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés